Crocheter deux rangs à la fois ?

Il y a une vidéo tendance en ce moment dans les groupes de crochet aux US, une démonstration d’une méthode pour crocheter deux rangs de brides à la fois.

Alors moi, ma curiosité et mon esprit critique, on a été intrigués, forcément : j’ai voulu vérifier !

La méthode est simple, efficace, agréable à crocheter et donne de très beaux points. Mais ce n’est pas ça qui m’intriguait. C’était qu’une foule de gens suppose que ça prend deux fois moins de temps pour terminer son ouvrage. Les commentaires sont surprenants, il y a même une dame certainement âgée qui semblait remercier Dieu et tous ses anges pour cette méthode grâce à laquelle elle aura le temps de finir tout ce qu’elle a prévu de faire pour ses petits-enfants avant de partir. C’est chaud là 😀

Déjà le fait de vouloir aller toujours plus vite pour produire plus et plus vite, me semble étrangement productiviste, pas vraiment le but du jeu. Attention à notre époque folle qui veut que chacun soit productif à l’extrême, toujours plus, plus vite… On peut légitimement se demander pourquoi penser comme ceci. Pourquoi ne pas se respecter, faire à son rythme, la quantité dont on a besoin pour soi et ses proches (je ne parle pas de ceux qui vivent de cette activité).

Je ne vais pas écrire un roman sur le sujet, j’ai hyper envie d’approfondir mais pas maintenant, plus tard 😀

Tout ça pour dire que j’ai chronométré les deux techniques sur un échantillon. Et que non seulement la méthode des « 2 à la fois » n’est pas plus rapide, mais elle est même carrément plus lente !

J’ai extrapolé, pour un travail de dimension égale : là où la méthode classique me prendrait 25 minutes, la méthode « 2 à la fois » m’en prendrait 30. En admettant que je puisse devenir plus efficace sur la nouvelle méthode par effet d’apprentissage, au mieux j’arriverai à vitesse égale. Ce qui est logique car au fond, quelle que soit la méthode, il y a la même quantité de fil à travailler. Ça ne pouvait donc pas magiquement prendre bien moins longtemps. Je répète : il y a autant de fil à travailler dans les 2 méthodes. Il y a autant de gestes à faire, même s’ils ne sont pas dans le même ordre. Rappel : la magie n’existe pas 😀 Conclusion : attention aux interprétations hâtives et fausses ! Lire « 2 à la fois » et conclure que ça va 2 fois plus vite, c’est une erreur.

La méthode créé aussi d’autres petits problèmes, notamment de différence notable d’aspect entre l’endroit et l’envers du travail, de tension avec des bords qui roulottent, et de bords irréguliers qu’il faut cacher en ajoutant une bordure tout autour à la fin.

Ce qui est sympa par contre, c’est que ça enrichit la connaissance des points, ça permet de varier la façon d’aborder un projet ce qui est toujours appréciable, ça relance l’intérêt, et comme je disais, le résultat est vraiment joli (à part les défauts).

Cette méthode fonctionne avec 3, 4 (ou plus) rangs à la fois, c’est superbe sur l’endroit. Cependant, 4 rangs dans un sens, puis 4 dans l’autres : ça créé d’étranges rayures : un gros bloc de points endroit, suivi d’un autre de points envers (et ils ne se ressemblent pas DU TOUT). On peut donc garder cette jolie méthode pour des projets particuliers, ou bien on coupe son fil en fin de rang et on reprend dans le même sens. A tester sur une couverture pour bébé par exemple, en cachant les bords avec des petits pompons ?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :