L’Alpine Shawl, châle triangulaire au crochet, motif pommes de pins

Dernier Objet Terminé en date : l’Alpine Shawl, modèle gratuit édité par cascade Yarns à retrouver ici en anglais.

C’est un châle au crochet, triangulaire assez pointu. Il se crochète depuis la pointe du bas, vers le haut, dans un motif inspiré du point ananas, modifié (plus simple) pour ressembler à des pommes de pin.

J’ai craqué sur sa couleur, le vert étant une couleur que j’adore, et sur son nom, l’univers qu’il m’évoque (la forêt, la senteur des aiguilles de pin 😀 ), sur sa bordure aussi, bien que je l’ai modifiée.

Difficulté : intermédiaire, temps de réalisation : rapide.

Il m’a fallu 7 pelotes de 50 grammes de fil Irlandais de chez Phildar. Ce mélange de moitié laine moitié acrylique n’était pas du tout le type de fil que je voulais, mais j’étais fixée sur l’idée d’une couleur verte et c’était le seul qui correspondait à peu près en densité, sans être 100% artificiel… Un départ mi-figue mi-raison quoi.

Réalisé au crochet 6mm, en un week-end. Avant de choisir le 6 mm, j’ai pris le temps de tester : 4,5 mm, 5 mm, et 5,5 mm ! J’ai pris le 6 mm car c’est le seul qui donnait suffisamment de souplesse à l’ouvrage, un châle ne peut pas et ne doit pas être raide, si peu soit-il. C’est mon gros NON, un châle c’est souple-et-pis-c’est-tout 😀

Finition : bloqué au fer à repasser (technique de la pattemouille), sauf la bordure qui n’est pas encore bloquée.

Dimensions finales :

Hauteur = 84 cm

Envergure = 165 cm

PARLONS DE cette BORDURE au crochet :

Au lieu de celle préconisée qui faisait de trop grands espaces à mon goût (je suis du genre à rester coincée dans les poignées de porte quand je porte des ouvrages à trous ! Ridicule oui 😀 ) , et trop de brides (cercles de 16 brides, à multiplier par 45 emplacements…). J’ai modifié ainsi, vous pouvez appliquer cette idée de bordure à tout type de projet (coussins, plaids, bordure de boutis…) :

  • 10 mailles chaînettes
  • Encore 3 mailles en l’air, et une noisette dans la 3ème maille depuis le crochet :
      • Noisette : (un jeté, piquer le crochet, ramener une boucle, un jeté, tirer le crochet à travers 2 boucles) 3 fois, 1 jeté, piquer le crochet à travers les 4 boucles restants. terminer par une maille coulée dans la base de la noisette (la même maille dans laquelle on a fait notre noisette).
  • 10 mailles chaînettes
  • une maille serrée à l’emplacement voulu

Vous répétez ça tout au long de l’ouvrage. Vous pouvez augmenter ou diminuer le nombre de maille en l’air pour changer l’aspect.

Conclusion :

Il va me falloir du temps pour développer l’attachement à ce châle, je me connais ! Le love vient au fur et à mesure de la création d’une part, et quand il est terminé il me faut un temps pour l’apprivoiser, m’y faire… Ca a été exactement pareil pour mon Sidewalk Shawl et celui-ci, je l’adore puissance 1000 !

 

Les points plus :

  • un projet qui est rapide et stimulant, car le motif nécessite de prêter attention, de compter, on ne s’y ennuie pas et c’est cool de voir grandir ses pommes de pin petit à petit !

Les points moins :

  • la forme trop pointue à mon goût, mais c’est le défaut que je reproche à 80% des modèles de châle : j’aime mes châles en demi-cercle ou au moins en angle obtus (= ouvert, plus qu’un angle droit).
  • les proportions : 84 cm de haut c’est beaucoup (arrive en haut des cuisses), pour une largeur juste à mon goût : les bonnes dimensions pour un châle IDEAL seraient 180 cm de largeur et 70 à 75 cm de hauteur.
  • le tuto qui demande une certaine autonomie et de savoir lire un tuto de crochet en anglais sans faute, heureusement il y a la grille (mais tout le monde ne sait pas lire une grille…).

Fils recommandés :

Un fil uni et lisse pour que le motif soit bien défini : on évitera les fils poilus, les fils multicolores ou dégradés. En taille 6 le projet avance vite, mais il gagnerait en subtilité à être réalisé en 4,5 mm ou 5 mm. (avec un fil vendu comme 4, voir 4,5 maximum).

Le Baby Camel aurait été idéal mais Phildar n’en a plus en ce début de printemps !

En Phil Céleste il serait formidable, sauf que cette laine est hyper chère : il faudrait 10 pelotes, 70 € : si vous pouvez vous le permettre, franchement allez-y pour un châle à aimer et garder des années.

Pas en Phil Rustique, j’ai fait un échantillon, j’ai pas aimé ! Le phil rustique étant un peu léger, il sera bien pour un projet de châle plus dense.

Je n’ai encore jamais fait de châle en 100% coton, je ferai des échantillons d’abord et je vous en reparlerai.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :