Modèle crochet gratuit : les « moufles parfaitement simples »

Voici mon tuto pour les moufles parfaitement simples 😀 Il vous demandera un niveau « moyen » au crochet.

Compétences à connaître :

  • crocheter en rond
  • mailles en l’air
  • mailles coulées
  • mailles serrées
  • mailles serrées dans le brin arrière
  • faire des augmentations et des diminutions en mailles serrées.

Matériel :

Fil qui se crochète en taille 6, environ 100 mètres, ciseaux, aiguille à laine. Le fil utilisé sur mes photos est le Phil Tweed de chez Phildar en couleur Pivoine.

Taille :

Mon modèle vous guide pour une taille de main femme – adulte « M ». Il est totalement modulable pour s’adapter précisément à vos mesures. Les indications pour modifier la taille sont incluses dans le tuto.

A lire impérativement avant de commencer : 

  • Mes mailles en l’air pour tourner ne comptent pas comme mailles serrées.
  • Si vous modifiez la taille que je propose en suivant le tuto, NOTEZ vos modifications immédiatement car vous devrez faire les mêmes pour la 2ème moufle ! Et croyez-moi, non vous ne vous en souviendrez pas facilement 😀
  • Pour des moufles réussies, ne crochetez pas trop lâche. Ne prenez pas une taille de crochet au-dessus. Si vous crochetez lâche, prenez même 1/2 taille de crochet en-dessous.

TEMPS :

Environ 1h par moufle, un peu moins si vous êtes expérimentée.

C’est parti  !

Partie 1 : le poignet

A lire avant de commencer : ma base est courte, à peine 4 cm – voir photos. Je vous déconseille fortement de faire moins. Par contre vous pouvez faire plus pour que la moufle remonte plus haut sur vos bras. Pour ça, il suffit de faire plus de mailles en l’air. La chaînette que vous formez représentera la hauteur de votre zone « poignet », elle est déterminée dès le début. 

A partir d’un nœud coulant sur le crochet, faire 6 mailles en l’air.

Dans la 2ème maille depuis le crochet, faire une maille serrée, puis 4 autres mailles serrées dans les mailles en l’air suivantes.

Une maille en l’air pour tourner, retourner l’ouvrage, et faire un rang de 5 mailles serrées prises dans le brin arrière des mailles serrées du rang précédent.

Toujours une maille en l’air pour tourner, retourner l’ouvrage, faire 5 mailles serrées en brin arrière, etc… (répétez).

Pour ma taille de poignet, j’ai fait 18 rangs au total. Ça semble petit mais c’est extensible, faites-moi confiance.

Si vous avez les poignets fins, ôtez deux rangs (16). Pour un tour de poignet supérieur, ajoutez 2 rangs de mailles serrées (20). 

Quand vous avez le bon nombre de rang : ne retournez pas l’ouvrage : nous allons border la longueur de notre ouvrage avec 18 mailles serrées, une par rang. (16 en taille S, 20 en taille L). Cette étape est facultative mais j’y tiens : cette bordure sera « l’entrée » de la moufle et je trouve bon de la consolider. (*)

Plier l’ouvrage en 2 et assembler les bords en mailles coulées. Nous nous retrouvons avec une sorte de manchette en crochet. A ce stage, faites un essayage : vérifiez que vous pouvez l’enfiler et qu’elle n’est ni trop lâche, ni trop serrée. Rappelez-vous que votre ouvrage est susceptible de se détendre, mais pas de rapetisser avec le temps ; )

Ci-dessus : on plie l’ouvrage en 2, on ferme en mailles coulées (de droite à gauche)
On obtient cette manchette

PARTIE 2 : La base de la main, aussi appelée « zone métacarpe » pour les anatomistes

Le long de nos 18 rangs, nous allons cette fois faire 21 mailles serrées : toutes les 6 mailles, insérer une augmentation.

Je laisse bien ma bordure de 18 mailles serrées en bas. Les 21 mailles serrées viennent s’insérer de l’autre côté de ma manchette.

Faire au total 3 rangs de 21 mailles serrées crochetées en rond. A vous de choisir si vous fermez vos rangs par une maille coulée et que vous montez d’une maille en l’air à chaque nouvel étage, ou si vous crochetez vos rangs en spirale, ça ne change rien – moi j’ai crocheté en spirale. Dans les deux cas, notre repère de début de rang sera la couture réalisée pour fermer la base de la moufle. Vous pouvez utiliser un marqueur de maille si vous voulez.

Faire une augmentation au début du 4ème rang (juste au-dessus de la couture, qui sera adoptée comme « côté pouce »), puis à l’opposé (que j’appellerai « côté petit doigt ») = 23 mailles serrées.

La couture sera toujours facile à repérer grâce au fil de début d’ouvrage qui pend.

5ème rang : 23 mailles serrées, rien de spécial.

6ème rang : 1 augmentation en début de rang (côté pouce), 1 autre augmentation à l’opposé (côté petit doigt) = 25 mailles serrées.

7ème rang : 25 mailles serrées, rien à signaler.

8ème rang : 2 augmentations selon le même principe : 1 au début, 1 à l’opposé. La place exacte n’a pas d’importance, faite de votre mieux pour la précision, ça suffira = 27 mailles serrées

9ème ET 10ème rang : 27 mailles serrées chacun.

11ème rang :  2 augmentations selon le même principe : 1 au début, 1 en face = 29 mailles serrées. Si vous avez les mains très fines, ne faites pas ces deux augmentations, faites juste un rang normal comme le précédent. 

Réessayez votre ouvrage.

Ici, je suis arrivée à la base de mon pouce. Si ce n’est pas votre cas, ajoutez le nombre de rangs nécessaires. 

Nous avons terminé le métacarpe, il est temps de séparer le pouce des autres doigts.

PARTIE 3 : la moufle PREND FORME ! 

Entamez un nouveau rang de mailles serrées. Repérez la couture de la base de la moufle et remontez : nous allons compter 3 mailles avant et 3 mailles après cette couture = 6 mailles au total qui seront mises de côté pour le pouce. Il peut être utile de placer des marqueurs de maille ici. 

Lorsque votre rang de mailles serrées arrive au repère (3 mailles avant la couture), vous allez tout simplement sauter les 6 prochaines mailles et continuer à crocheter en mailles serrées comme si de rien n’était.

Ma prochaine maille serrée sera faite après le 2ème repère jaune.

Montez en mailles serrées (si vous suivez ma taille, vous devez faire 23 mailles par rang) jusqu’à atteindre la base de l’ongle de votre index. C’est le 2ème doigt, celui qui montre-mais-c’est-pas-poli-alors-on-ne-le-fera-pas 🙂 Ça peut prendre 9 à 12 rangs environ, selon la longueur des doigts : moi j’ai fait 11 rangs.

Lors de l’essayage, veillez à adopter une position de main naturelle, détendue. Les doigts sont un peu repliés en position de détente : essayez ainsi. Les doigts tendus sont plus longs : si vous calculez votre longueur de moufle sur des doigts bien tendus, ça sera bien trop grand au final. 

Ici nous commencerons les diminutions. 

S’arrêter 2 mailles avant la fin de votre dernier rang de 23 mailles et suivre précisément ces consignes :

Faire 2 diminutions à la suite (côté pouce), 3 mailles serrées, 1 diminution, 2 mailles serrées, 2 diminutions à la suite (on est côté petit doigt),  3 mailles serrées, 1 diminution, 1 maille serrée,  2 diminutions (côté pouce), 1 maille serrée, 1 diminution, 1 maille serrée, et plus que des diminutions jusqu’à ce qu’il ne vous reste plus que 4 ou 5 mailles. Faire une maille coulée dans la prochaine maille, couper le fil en laissant une bonne longueur, faire un jeté et tirer le fil, serrer le nœud.

Essayer l’ouvrage.

Retourner la moufle, faire venir le bout de fil de ce côte et le mettre dans l’aiguille à l’aine. Faire des points tout autour de l’orifice restant, serrer, nouer solidement. Cette partie est terminée ! Attaquons le pouce.

PARTIE 4 : le pouce ! 

Piquer le crochet dans n’importe quelle maille serrée de la base du pouce, tirer une boucle.

Principe : 1 maille en l’air, puis que des mailles serrées tout autour. On montera en spirale.

Attention : à la jonction pouce / autres doigts, nous allons ajouter une maille serrée : il faut trouver un brin un peu caché sous lequel nous allons piquer cette maille serrée supplémentaire. Nous en aurons donc 7 au total, alors que nous avions laissé 6 mailles de côté.

Crocheter en rond jusqu’à couvrir totalement le pouce.

Ici, je ne fais pas de diminutions : c’est possible, mais vu la petite circonférence, je préfère couper le fil, je fais le nœud final, puis je mets l’ouvrage à l’envers : je passe le bout du fil dans l’aiguille à laine et je pique tout autour, je serre, je noue solidement, c’est terminé.

Rentrer tous les fils qui dépassent.

Remettre à l’endroit, essayer, et admirer 🙂

Voilà, vous n’avez plus qu’à refaire exactement la même pour former la paire !

tuto gratuit moufles au crochet

Pour toute question, laissez un commentaire. Et aussi, partagez des photos de vos créations 🙂

 

Consignes de droits et partage vous pouvez faire autant de moufles que vous voulez sur la base de ce tuto, pour vous ou pour d’autres. Si vous voulez les vendre c’est ok seulement si vous incluez un lien vers cette page et mentionnez « modèle : Le Coin Paisible, les Moufles Parfaitement Simples ». Cependant : interdiction de reproduire le tuto, même en citation partielle. Pour le partager le seul moyen est un lien direct vers cette page ici présente. Interdiction de réutiliser mes photos pour un quelconque usage. Interdiction de reprendre ce tuto à votre compte, que ce soit en mode gratuit ou en mode payant.

 

(*) par la suite, rien n’empêche les crocheteuses expérimentées de travailler un point fantaisie pour rendre le modèle plus fun !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :